Au temps en emporte les « Je t’aime »


IMG_5943-0.JPG

Je sais que je n’ai aucun pouvoir sur ce que vous allez garder comme souvenirs de votre enfance . 

Je veux dire, si, en une certaine manière, la toile de fond m’incombe … Mais les petits trucs de votre enfance, ces doux moments auxquels ils vous sera agréable de penser quand vous serez adulte, je ne les connais pas pour le moment . 

Il n’y a pas un jour sans que je pense à cette fabrique à souvenirs en puissance qu’est notre quotidien . 

Je sais que je ne suis pas tous les jours au top de la patience, mais j’espère que ça n’est pas ça que vous retiendrez de moi . 

Je sais que parfois on est et sera parfois pas d’accord et j’espère qu’au fond, le sentiment profond qui restera ne relèvera pas de l’opposition . 

Parfois je crie, déjà à la base je parle fort mais quand vous avez été des moulins à paroles qui n’en font qu’à leur tête toute la sainte journée, ça n’est pas tous les jours évident . Parfois j’ai mal à la tête et j’aimerais pouvoir trouver le bouton OFF. 

Mais quand l’un de vous deux pleure, c’est mon corps entier qui est en alerte, un inconfort immense me gagne . Sachez le. 

Parfois je mange le dernier chocolat parce que je suis comme ça et que je grignote le soir devant la télé quand je suis un peu énervée et que quand y a plus de chocolat …j’essaye de résister mais en vain. Ça n’est pas si grave, si?

Mais vous savez, je passe ma journée portable en main pour immortaliser tous vos petits moments forts à deux, à l’un, à l’autre, à trois et enfin à quatre quand vient le soir . Sachez le. 

Parfois je vous dis d’aller plus vite, parfois je vous presse. Je crois que le rythme de notre vie me l’impose fatalement . 

Mais j’ai toujours le temps pour un câlin, je ne manque jamais non plus de vous appeler pour regarder un insecte sur la porte d’entrée. Je sais figer le temps pour les petits moments importants. 

Sachez que personne au monde ne me donne davantage envie d’écrire que vous car mon soucis le plus grand et que jamais vous ne puissiez douter de l’amour dans lequel vous avez grandi. 

Sachez que lorsque je me trouve dure avec vous, je me remets sans cesse en question, je culpabilise et trouve le pardon dans vos petits bras . 

Sachez que lorsque je vous regarde, mes yeux voient des garçons surexcités, qui retournent la maison et n’arrêtent jamais mais mon cœur voit des enfants heureux ensemble, une belle équipe d’une force intersidéral que j’espère éternelle . Et que passé le quotidien sportif parfois, c’est la plus grande satisfaction de ma vie toute entière .

Sachez que je suis fière de vous . Fière de toi Mini qui reconnais les chiffres de 1 à 9 à deux ans et demi, qui veut une batterie pour Noël et un aspirateur . Fière de toi P’tit Pois qui te bat contre le bégaiement, toujours mais qui prend le dessus, qui sais lire toutes les lettres en majuscules et en script, qui veut absolument la tour de contrôle de la Pat’Patrouille sous le sapin. 

Sachez que les vacances scolaires avec vous j’aime ça, nos matinées tranquillou en pyjamas, les câlins sous un plaid trop petit pour nous trois, les sorties au parc qui mouillent mes yeux tant j’aime vous voir vous défouler et tout explorer, la ludothèque, les jeux de société pour P’tit Pois et les jeux d’imitation pour Mini. 

Sachez que vos progrès me font autant pleurer de joie que de nostalgie . 

Sachez que je ne suis pas parfaite et que j’en conviens parfaitement mais que rien n’est jamais assez bien pour vous. 

Je vous aime et je ne sais pas comment vous le dire pour que vous le saisissiez parfaitement, je me contente de le dire encore et encore chaque jour qui m’est donné de vivre . 

Et s’il y a un seul souvenir que je veux que vous gardiez en mémoire, c’est celui là, c’est le plus important, celui qui donne de la saveur à tous les autres.

Le temps peut tout emporter mais il n’emportera jamais nos « Je t’aime » mes anges .

PS : Billet brouillon écrit sous un plaid en pyjama avec un bras autour de chaque garçon 🙂 . Profitons à fond de notre dernier jour de vacances en trio

Publicités

4 réflexions sur “Au temps en emporte les « Je t’aime »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s