Dernière fois.


crèche

Aujourd’hui, c’était la dernière fois.

La dernier jour de crèche pour Mini.

J’ai profité de cette journée pour m’accorder une journée en tête à tête sur mesure avec P’tit Pois. On en avait bien besoin. C’est si bon de pouvoir profiter d’un seul de ses enfants à la fois, juste pour quelques heures parfois mais ça vaut le coup, j’ai adoré n’être qu’à lui pour la journée.

Je me suis laissée entraîner dans ses jeux de société et d’imagination, j’ai dansé aux rythmes de son piano mal accordé, on a feuilleté son encyclopédie mythologique version pop-up qu’il adore mais qu’il ne peut pas ouvrir en présence de son frère. Je me suis goinfrée  d’un Mc Do en m’émouvant du fait qu’il était trop petit tout compte fait pour manger sur les chaises de bar du restaurant.

On a fait des tas de selfies, que je me suis empressée d’envoyer au Chef, on était beaux de bonheur .

Je l’ai laissé aller aux jeux du Mc Do, je l’ai observé tomber et se relever sans pleurer et recommencer après avoir regardé autour de lui si des gens autour avait vu sa chute .

 

Je l’ai trouvé changé, je l’ai trouvé grand, ça m’a ému.

 

On a été au cinéma voir Planes 2 et j’étais l’adulte qui riait le plus fort pendant les bande-annonces.

On s’est câlinés puis tout à coup il avait chaud alors il s’est remis sur le siège d’à côté, puis on s’est encore câlinés mais après il a fait encore trop chaud d’un coup… C’était si bon, c’était rien qu’à nous, c’était idéal.

 

Ensuite on est allés chercher Mini à la crèche, pour la dernière fois.

Dès que j’ai passé la porte de l’établissement, des tas de souvenirs ont resurgi de ma mémoire. Je suis comme ça, j’ai la « mémoire des sens », je ne sais pas si ça existe en fait mais disons qu’il suffit que je me laisse aller à mes souvenirs et je peux les vivre en pensées avec une précision presque chirurgicale …

Je me replonge par exemple souvent dans la maison de mon enfance et me rappelle de détails insignifiants ultra précis. Il suffit pour ça d’une odeur, d’un lieu, d’une matière, d’un goût… Bref  il suffit qu’un de mes sens soit sollicité et je voyage en pensées. Je considère ça comme un don. Un don fabuleux.

 

Aujourd’hui, je me suis souvenue de ce jour où, la peur au ventre avec un bébé dedans et un autre dans les bras, j’ai passé la porte de la crèche pour l’adaptation de P’tit Pois.

Je me suis rappelée les journées de P’tit Pois à la crèche lorsque je le déposais en vitesse avant de retourner au chevet de son petit frère à l’hôpital.

J’ai cru sentir à nouveau cette odeur de bébé chaud, celle d’un bébé de deux mois et des étoiles que je déposais à la crèche pour la première fois, apeurée.

J’ai pensé à toutes les fois où ils ont été malades et où ils se sont contaminés, à toutes ces nuits pourris, à m’inquiéter .

J’ai pensé aux anniversaires fêtés ici, comme s’il y en avait eu des dizaines, tant ma vie de mère est devenu mon universalité, tant on dirait que je suis mère  depuis toujours.

J’ai pensé aux bêtises de Mini, à leurs premières rigolades de frangins dans ce hall d’entrée, le même dans lequel je me tenais en ce moment, en train d’écouter trop peu attentivement la transmission du jour.

 

J’ai ensuite lancé un dernier coup d’œil sur les lieux, comme je le fais toujours pour les dernières fois et j’ai versé quelques larmes cachées sous mes lunettes noires quand tous les petits copains de Mini sont venus l’embrasser .

Ce ne sont pas des larmes de tristesse, juste des larmes de bonheur, des larmes qui  coulent de mes yeux,  ces yeux qui voient la vérité en face, celle du temps qui passe, des larmes de gratitude et de fierté.

J’y ai déposé des bébés, je repars avec des petits garçons.

 

Merci la vie pour ces moments de mises au point délicieux.

 

(Non Mini ne rentre pas à l’école, il change juste de mode de garde à cause de la réforme des rythmes … C’est compliqué :)).

 

 

Publicités

9 réflexions sur “Dernière fois.

  1. Mon Loustique rentre chez les grands à la crèche en septembre prochain… rien que ça j’ai un pincement au coeur !!! alors je te comprend que trop bien !

  2. C’est très beau !
    Je réalise grâce à toi que je n’ai malheureusement pas la même vision ni les mêmes souvenirs. Des soucis avec la crèche… L’année prochaine ça sera sa dernière année, enfin en septembre quoi… mais il rentre chez les moyens. A deux ans il est encore dans la section des bébés, avec des bébés et des enfants de son âge mais avec une très mauvaise adaptation de… tout !
    Je ne serai donc sans doute pas nostalgique ni triste à ta façon, malheureusement. Je suis juste triste de m’avoir fait voler des moments comme les tiens, parce que oui ca fait la vie d’un enfant mais aussi ceux de ses parents !

  3. Pingback: Le virage 2014. | La maman des P'tits Pois

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s