Youhou, un jour enfant malade !


Il dort là, et ouais.

Il dort là, et ouais.

Commençons par une définition si tu le veux bien.

Le fonctionnaire de l’Éducation Nationale ( mais pas que, évidemment) est autorisé à prendre un congé pour soigner un enfant malade ou en assumer momentanément la garde.

C’est un droit certes, c’est cool d’avoir ce droit. C’est indispensable même.

 

J’aimerais juste un instant qu’on arrête de blâmer les fonctionnaires qui les utilisent car ils ne peuvent pas faire autrement.

Tout le monde n’a pas la chance d’avoir une nounou qui prend les enfants même malades-avec-40°-de-fièvre ( j’y crois pas trop moi hein mais voilà ce qu’on m’a dit un jour).

Tout le monde n’a pas la chance d’avoir un mari qui est lui aussi fonctionnaire et qui peut le plus simplement du monde bénéficier de ses journées enfant malade à lui.

Tout le monde n’a pas la chance d’avoir Mami au bout de la rue ou dans le village d’à côté.

 

Pardon hein, d’avoir des priorités et de les ordonner.

Pardon d’avoir fait le faux choix de rester auprès de mes enfants.

Non mais parce que si tu crois que c’est un vrai choix fondé sur des arguments genre je pèse le pour et le contre tu te mets le doigt dans l’œil car j’ai pas le choix. Point.

 

Oui, je sais que mon absence va mettre plein d’individus dans l’embarras.

A commencer par mes collègues qui, je l’espère n’auront pas à accueillir trop de mes élèves, les pauvres .

Ensuite, il y a les enfants pour qui cette journée sera une journée perdue car comme souvent dans l’Education Nationale, on manque cruellement de remplaçants et je ne serai donc pas remplacée .

Pour finir il y a toutes ces   familles que ça pénalise, à qui ça complique la vie. Parce qu’il faut trouver où placer les enfants pour la journée et que tous, comme moi, n’ont pas forcément Mami au bout de la rue ou dans le village d’à côté.

Je sais tout ça, crois moi je le sais .

Sache que si je pouvais faire autrement je le ferai.

Merci de ne pas me demander de mesurer à quel point je mets les gens dans l’embarras .

Je le sais et le fait d’en rajouter une couche n’ajoute rien à ma capacité à mesurer cet embarras mais plutôt multiplie ma propension à me sentir triste et impuissante.

enfant malade 2

Quand on me dit que si on travaille et qu’on a pas de mode de garde de secours, il ne faut pas faire d’enfant.

 

 

Publicités

10 réflexions sur “Youhou, un jour enfant malade !

  1. Les gens… moi j’ai la chance d’avoir un homme fonctionnaire, qui a droit à 15 jours enfants malades par an (contre 3 pour moi, sans solde). Pour lui non plus ce n’est pas évident de les prendre, mais quand il faut, il faut! Alors, oui, c’est normal que tu restes auprès de tes enfants, au chaud, chez eux dans leur maison quand ils sont malades! Bon courage et bon rétablissement!! Ici, c’était deux grippes pour le prix de deux, pendant deux semaines! Youhou!

  2. Nos enfants sont notre priorité ! On a le droit à ces jours … Après tant pis si l inspection ne possède pas assez de remplaçant c est son pb, plus le notre ! Tu n’as même pas à te justifier … Biz et prends soin de toi et de tes ptits gars

    • je plussoie. Je pense aussi que tu n’as meme pas a te justifier .. c’est à l’éducation nationale de prendre ses responsabilités et je sais de quoi je parle puisque je suis maitresse aussi et avec 3 enfants qui sont eux aussi malades parfois, que papa n’a pas de jour enfant malade car les gens ne comprendraient pas trop pourquoi ce jour ils n’auraient pas leur pain eux 😉 que mamie est au bout de la rue quasi mais qu’elle aussi elle travaille et que pas de nounou et aussi et surtout que quand bibou sont malades bah y a pas mieux que maman et ses calins !
      bon courage pour ton petit malade et ne te prends pas la tete!

  3. Je fais partie de ces gens qui n’ont pas de jour « enfant malade », je prends congés and so what ? Si toi tu y as droit pourquoi ne pas en profiter ? Ceux qui râlent sont des jaloux voilà tout

  4. Non mais c’est dingue, on t’a vraiment dit « qu’il ne fallait pas faire d’enfants » si tu n’as personne pour les garder ???
    Comme les autres, je renchéris: nos ainé(e)s se sont battu pour avoir des droits, on ne va pas en plus ne pas les prendre! On culpabilise toujours un peu, certes, mais bon, un droit, c’est pas de la décoration, quoi !
    Et d’ailleurs, c’est vrai que les câlins de maman (ou papa), ça fait guérir beaucoup + vite !
    Vervaine, qui revient lire ton blog après une lonnnnnngue absence virtuelle…

  5. LA dernière phrase, ne me dit pas qu’on te l’a déjà dit? OMG que les gens sont cons!

    Moi ce qui me tue dans les jours enfant malade c’est que jusque 3 ans, t’en a trois par an, après c’est 2 et à 8 ans tu n’as plus le droit à des jours enfants malades: Genre après 8 ans ton gosse s’autogère à merveille quoi. O_o

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s