« Il sait ce qu’il veut ».


bonheur urgent

Ce matin, nous étions de bonne heure au garage pour y déposer notre voiture familiale en réparation.

Un véritable bonheur pour Mini, presque deux ans. Il y a en effet des voitures partout, des gens avec qui s’amuser à caché-coucou, tout un tas de prospectus avec des voitures dessus fabriqués dans différents papiers agréables ou non à toucher mais toujours sympa à expérimenter .

Il y avait aussi des ballons, accrochés à certaines voitures, plus précisément, à leurs essuie-glaces.

Il les avait repéré tout de suite, ces ballons. Il m’en avait parlé dès l’instant où nous avions franchi la porte du concessionnaire .

Mais, il le savait, ces ballons n’étaient pas lui, il manifestait son envie de demander à un monsieur si, l’un de ces ballons, ne pourrait pas, pour son plus grand bonheur, devenir le sien.

Le monsieur était tout proche, il avait entendu les sollicitations de Mini et lui proposa de lui décrocher un ballon.

Seulement voilà, Mini voulait un ballon blanc, lui. Pas un gris presque noir. Il doit trouver ça triste, je ne sais pas en fait pourquoi il préférait le blanc mais vraiment, ça semblait important pour lui.

Si important que le vendeur, sourire aux lèvres ne trouva pas du tout cela dérisoire et proposa à Mini de choisir celui qu’il voulait. Accompagnant son geste à la parole, il raccrocha le ballon gris-imparfait à la voiture flambant neuve et demanda à Mini de lui montrer le ballon qu’il souhaitait.

Mini était précis et décidé, le vendeur n’en revenait pas que, si petit, il sache déjà si bien ce qu’il veut, avec tant de détermination.

Je me suis dit que c’était mon jour de chance. J’aurais pu tomber son un homme différent, qui aurait trouvé  mon enfant simplement malpoli de refuser le présent d’un inconnu sous prétexte que celui-ci ne collait pas parfaitement à ces attentes .

Oui, c’est ça, ça devait être un jour de chance.

Il était urgent  d’être heureux.

Il était important pour lui, ce ballon blanc.

Il est important pour moi de le voir heureux.

Cela n’était pas grave de préférer le ballon blanc plutôt que le gris . Si ?

A chaque instant, sachons nous demander ce qui est le plus précieux et le plus important pour nous .

Sachons mesurer la légèreté des si minuscules aménagements que nous pouvons faire dans nos vies d’adultes pour remplir leur vie à eux de bonheur .

N’ayons pas peur d’oser dire que oui, ils savent ce qu’ils veulent et c’est la plus belle fierté que nous devrions avoir .

Publicités

10 réflexions sur “« Il sait ce qu’il veut ».

  1. Merci d’avoir partagé cette anecdote. Ca fait du bien de croiser des personnes qui sont capables de faire preuve de bienveillance ! Ton article est porteur d’espoir.

  2. Tu as tout à fait raison, les enfants savent exactement ce qu’ils veulent, alors pourquoi ne pas leur donner leur verre / couvert / brosse à dent (etc) préféré et gagner un grand sourire, plutôt que de considérer qu’il s’agit d’un caprice et passer du temps et de l’énergie à gérer les sentiments qu’engendre notre Non ! déclenchera à coup sûr !

  3. Ma fille est pareille, ils savent ce qu’ils veulent à cet âge. Par contre, rien à voir mais réparation en concession, ça doit douiller non?(je travaille dans le secteur automobile,mais pas en concession)

  4. Une bulle de bonheur de la vie
    Elle sait nous faire de jolis cadeaux parfois, à nous de savoir les saisir^^ Un bien joli article

  5. Pingback: Le virage 2014. | La maman des P'tits Pois

  6. Pingback: Joyeux anniversaire mon fils… [MINI a trois ans !] | La maman des P'tits Pois

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s