Enseigner.


enseigner

J’avais apporté vingt aimants, j’avais confectionné vingt cannes à pêche aimantées;  avec des fils de rideau que j’ai trouvé dans le placard aux mille trouvailles de l’école .

J’avais préparé vingt petites boîtes en plastique avec des trombones dedans .

Je voulais leur faire découvrir qu’un aimant attire les objets en métal et, que l’on avait pas besoin de toucher le trombone avec l’aimant pour que celui-ci soit attiré .

A peine la séance commencée, ils étaient hystériques enthousiastes .

Ils essayaient, puis il n’arrivaient pas forcément du premier coup .

Mais, s’en est suivi des :

Ah !

Oh !

Maîtreesssssseeeeeeuhhh, regarde/viens voir/c’est trop bien  !

Une émulsion de savoirs et de découvertes avait envahi la classe .

Les idées fusaient, les enfants se posaient mille questions en posant leur canne à pêche  sur toutes sortes de matières dans la classe .

Ils étaient fascinés.

C’était nouveau.

C’était inédit.

Je leur avais appris quelque chose que personne d’autre avant ne leur avait appris.

C’était exaltant .

C’est là mon métier .

Juste la normalité, loin d’être une banalité pour moi .

La transmission.

Ma flamme .

Une partie de ma vie .

Il y a ces heures que je passe à penser comment transmettre les savoirs.

Il y a ce temps devant eux, à tout mettre en œuvre pour que ça marche, pour qu’on y arrive . Mais surtout pour qu’ils y arrivent eux, qu’ils découvrent, qu’ils trouvent, qu’ils soient acteurs de leurs savoirs .

Ensuite, il y a ce qui reste, le savoir transmis . Ce plus pour eux, ce mieux. Cette satisfaction, ce devoir accompli pour moi .

Ce bonheur d’enseigner .

 

Ce soir, quand ils ont supplié leurs parents de leur acheter des aimants, je me suis dis, à juste titre je n’en ai aucun doute, que notre journée était toute gagnée .

 

 

Publicités

5 réflexions sur “Enseigner.

  1. c’est touchant de sentir dans ce billet l’amour que vous avez de votre métier et de vos élèves! le plaisir de transmettre, c’est tellement chouette de voir les enfants s’émerveiller, découvrir! Bravo à vous 😉

  2. Tôt , ce matin , je commence ma journée par cette belle page offerte . .
    A 70 ans , je garde le souvenir précieux de ces enseignants qui , comme vous le dites si bien , m’ont transmis leur savoir et éveillée au monde , le mot n’est pas trop fort .
    Ma première institutrice , je la rencontrais dans le bus alors que j’étais en fac , m’encourageait d’un  »Dis moi …. tu es contente de ce que tu fais ?  »….nous avions tout le trajet pour en parler …..Parler d’elle , c’est évoquer la bienveillance .
    J’en ai fait mon métier !
    Les enfants réenchantent ma vie ….
    Merci d’avoir permis cette évocation

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s