Juste des bribes .


Image

J’ai ouvert ce blog avec la l’envie de poser des mots sur mes émotions de mère, de femme, d’humaine .

J’avais l’envie de vider mon sac, ma corbeille à émotions trop pleine certains jours.

J’avais besoin d’échanger pour me rassurer à tout prix et me convaincre que je faisais tout-bien-comme-il-faut.

J’avais dans l’idée de livrer ici des bribes de ma vie, juste des tout-petits rien de mon bonheur et de mes galères, de mon quotidien imparfait mais idéal.

J’ai tout livré, trop.

J’ai tout vidé, trop.

Deux enfants plus tard, je n’ai plus besoin de me rassurer, je suis sereine, et il était temps .

De par ce blog et la page qui va avec, j’ai eu à me justifier de tout un tas de trucs dont aucune justification n’aurait du être nécessaire .

J’ai voulu tirer mon lait tout à coup sans raison alors que j’aurai pu allaiter comme ça jusqu’au sevrage naturel . Bein ouais quelle idée ? Les mères extrémistes de l’allaitement se sont mises alors à se demander si elles avaient toujours envie de me lire du coup. ( Promis).

Chaque jour des questions, inutiles, rébarbatives et cassantes certaines fois .

J’ai du me justifier des raisons pour lesquelles j’avais emmené mon fils aux Urgences pédiatriques ce fameux dimanche matin, alors que merde, j’avais pas le choix. J’avais pas que ça à foutre de me justifier . C’était tellement dérisoire…

On me faisait remarquer qu’à onze heures du matin mes garçons étaient toujours en pyjama. Alors que merde, je vois pas le rapport avec l’histoire, pas de rapport avec la photo, pas de rapport avec ce que j’avais dans l’idée de partager avec vous ce jour là.

Récemment, des messages privés qui tapaient bien là ou ça fait mal. C’était trop .

Cela avait pris trop de proportions, c’était devenu juste tout ce que je ne voulais pas .

Je le savais que je prenais des risques à m’exposer si intimement, je le savais bien mais ça m’allait parfaitement .

Cela me convenait car ça valait la peine . J’en avais furieusement besoin. Un besoin d’être sûre que j’étais pas tarée, un besoin de me convaincre que je faisais les bons choix, un besoin d’être moins seule.  Comme si j’avais l’illusion que les contacts d’Internet pouvaient combler les manques de la vie réelle . Alors que non. C’est certain que non. Je le sais bien aujourd’hui.

Je ne saurai trouver les mots et je ne cache pas mon émotion quand je repense au soutien énorme que j’ai reçu lors des hospitalisations de mon fils, c’est énorme.

Vous m’avez tant apporté dans les mauvais moments certes, mais aussi dans les bons moments .

J’ai aimé partager avec vous ma vie, plus que des bribes, dévoiler mon visage car-au-fond-on-s’en-fout, tout dire, tout raconter, trop en dire définitivement .

J’ai aimé puis un matin, j’ai eu envie de prendre de la distance .

Juste un peu.

Envie de ne plus tout raconter,  envie de ne plus me justifier,  envie de me réapproprier un peu mon jardin secret .

J’ai décidé de tourner ma plume sept fois avant d’écrire ( et surtout sur ma page), de mettre une distance, de sélectionner avec davantage de soin les bribes de ma vie, si précieuses pour moi, qu’il ne me coûtera pas de partager .

Ce n’est pas un « Au revoir », c’est juste un « soyez heureux  pour moi ».

Si je souhaite mettre cette distance c’est bien parce que je suis résolument happée par ma vie, la vraie et c’est la meilleure chose qui pouvait m’arriver .

Merci à tous, je sais que vous comprendrez chacun de mes mots .

Pensée à la gentille likeuse qui m’a dit un jour en message privé que ma vie, l’amour que j’ai pour mes trois hommes et la jolie famille que nous formions était un bien tellement précieux que je devrai le garder pour moi et ne pas en perdre une miette  . <3.

Publicités

37 réflexions sur “Juste des bribes .

  1. Je te souhaite bonne continuation…ne plus ou moins te lire me manquera…voir que ns sommes toutes des mamans avec nos angoisses et nos doutes ♥

  2. Ton blog c’est ton espace de liberté. Ceux qui ne comprennent pas peuvent lire ailleurs
    Mais tu as raison, profite de ta famille avant tout. Et viens nous racontez des petites choses de temps en temps 🙂
    À bientôt. Je vous souhaite plein de bonheur.

  3. Tu as bien raison de faire une mise au point avec les mamans un peu trop intruisive et « parfaite » qui ont le culot de critiquer ta facon de faire! Ta page reste un blog dune maman qui raconte sa vie de famille, dune famille comme toutes les autres pas un blog de la famille parfaite qui fait mieu que tout. Je suis une maman qui a allaite tres longtps mon fils (2 ans), mais pour rien au monde je me permettre de critiquer une maman qui a allaite peu ou comme toi ou meme pas du tout (chacun fait ce qu il veut et comme il le veut: apres tout ni le lait en poudre nest pas nocif pr la sante et les bebes ne sont pas malheureux de pas teter leur maman. Tes gosses a 11h00 du mat en pyj?? Oulala quelle mauvaise maman est tu (je plaisante bien sur), qui ne le fait jamais? Surtout quand on reste a la maison toute la journee et que oui rester en pyjama nest pas de la faignantise ou je ne sais quoi. Oui defois je suis pas toujours en phase avec ce que tu fais ou ta facon de voir les choses ou de faire. Et alors, cest ta vie pas la mienne. Jai pu voir que tes enfants sont en pleine sante, heureux de vivre tout comme leur maman, ils manquent de rien, ils sont bien entoures. Bref fais ta vie et ne pense pas aux autres, une vie de famille est asse complique a gerer, pas la peine de se tracasser avec des likeuses pas sympa et donneuses de lecon qui de plus tu ne connais surement pas. Bref plein de tendresse pour toit ta famille et ton blog

  4. profites bien de tes hommes et de ta vie de maman…chaque moment est précieux et gardes les dans ton coeur, après tout ils n’appartiennent qu’a vous…pleins de gros bisous…

  5. Bonsoir. Lectrice assidue et admiratrice invétérée, je ris de certaines de tes phrases, comme celle où tu dis que des personnes t’ont fait des remarques désobligeantes,du genre tes fils encore en pyjama à 11h…qu’est ce qu’on en a à faire franchement,du moment que tes fils s’éclatent,qu’ils soient en pyjama,habillés ou tout nus??Heureusement que ces personnes ne voient pas ce qui se passe chez moi,car les jours off où je ne travaille pas(car je travaille beaucoup)et que je reste à la maison avec ma petite,il arrive qu’elle soit en pyjama TOUTE LA JOURNEE!!!(et moi aussi par la même occasion)Non mais franchement où va-t-on? Comme si il y avait un code type de conduite à avoir, un réglement à suivre…je n’ose imaginer les autres remarques,toutes aussi débiles les unes que les autres…moi je t’admire,et ça vient du fin fond de mon coeur,je trouve que tu es une super maman,tu fais tout ce que tu peux pour ta petite famille, pour votre bien être. Moi qui ait une petite de 18 mois bientôt,je t’ai déjà dit que je suis complètement paumée,plus aucune organisation,beaucoup de mal à gérer. Tu es un modèle pour moi, j’aime te lire et me dire que moi aussi j’arriverais un jour à trouver mes repères,et que j’en sortirais épanouie. On fait du mieux qu’on peut,et c’est bien là l’essentiel. On aime nos petits bouts et nos maris, et du moment qu’on est heureux… Le reste on s’en fout. J’aime ta façon d’écrire,de partager tes trucs et astuces, j’aime j’aime j’aime!!! Si un jour tu écris un livre, sûr je coure l’acheter ! Et je garde un bon souvenir de notre rencontre éclair pour l’achat du canard à bascule pour ma fille. Tu es quelqu’un d’authentique. Que le bonheur continue à planer au dessus de ton foyer. Bisous amicales.

  6. Ceci est le premier commentaire que je te laisse pourtant je te lis depuis un petit moment maintenant. J’ai découvert ton blog alors que j’étais enceinte et je l’ai dévoré de A à Z. J’ai trouvé dans tes textes un tel amour, une telle force, une telle envie de donner le meilleur de toi-même à tes hommes.. J’ai pleuré (beaucoup) à la lecture de certaines épreuves; j’ai souris aussi (énormément) devant des moments d’amour partagé, devant des bébés portés, devant une maman parfois perdu mais courageuse, devant des mots d’enfants, devant une famille unie..
    J’ai aimé lire ton blog, c’est en te lisant que j’ai découvert la blogosphère du côté des mamans! Et c’est grâce à tout ce petit monde virtuel que j’ai puissé la force d’imposer mes convictions pour mon bébé dans un milieu ma fois très hostile en me disant: elles y arrivent, pourquoi pas moi? (Donc c’est beaucoup grâce à toi non?)
    Juste une dernière chose: profite! Profites de tous ces moments (oui même ceux où ils font des bétises..), profites de l’odeur qu’ont tes blondinets le matin et accroche chaque souvenir à ton cœur comme un trophée..
    J’espère trouver la séreinité aussi un jour, j’aimerais beaucoup devenir une aussi belle maman & femme que toi..
    Bonne continuation (j’espère quand même te lire encore un peu hein..) et bon Bonheur =)

  7. Merci d’avoir partager des morceaux de ta vie et de nous prouver que nous étions toutes des mamans avec angoisses et doutes. Merci pour toutes les informations et conseils que tu m’as apportés.
    Profite de ta vie de famille, de tes hommes et je te souhaite tout le bonheur (même si tu l’as déjà pour te combler).
    J’espère pouvoir te lire encore 😉
    Juste MERCI!!!

  8. Je n’ai pas beaucoup commenté ta page et ton blog car je t’ai découvert il y a peu, mais qu’est ce que j ai aimé te lire !!!! Tout cet amour, toutes ces emotions, tout ces fou rire, et tu ecris tellement bien !
    Je comprends tout ce que tu as écris ici mais bordel qu’est ce que je suis en colère, en colère de voir combien les gens peuvent etre mechant, aigris, jaloux …. car oui c est de la jalousie ! Font chier ces gens, ces mamans qui savent tout, qui sont les meilleures, qui se pensent parfaites, qui ne peuvent pas etre heureuse pour les autres, qui pensent être au dessus de tout ! Pu**** si elles sont si parfaites qu elles restent dans leur monde sans venir faire chier les autres ! bouhhh ca m’énerve !
    C est ta vie, tu la vie comme tu l’entends quand même !!!
    En tout cas te lire va me manquer car j’aimais vraiment beaucoup !
    Tu as raison de les envoyer balader et de faire ce post de mise au point …
    Bonne continuation à toi et tes hommes….. Ne changez rien, vous etes une bien belle famille …..
    A bientot

  9. Ton blog, tes mots, ta douceur vont me manquer, mais je suis sûre que tu reviendras de temps en temps par ici n’est-ce pas ? Même si je vois très bien ce que tu veux dire, je ne comprends pas les pots que certaines ont pu te laisser. Après tout, si tes récations bien saines et tout-à-fait normales ne leur convenaient pas, pourquoi continuaient-elles à te lire alors ? Je n’ai jamais été choquée par tes propos, bien au contraire, j’ai toujours trouvé que tu avais le courage de dire la vérité, la vraie, ces sentiments exacrbés que nous ressentons toutes un jour, nous qui sommes Mamans et qui ne vivons pas chez les bisounours. Alors, merci pour tes écrits, merci pour tout ce que tu as partagé avec nous. Merci.

    • Je ne pars pas, le blog reste bien en route <3. Je vais simplement me tenir à davantage de discrétion sur ma page notamment, je n'ai plus envie qu'elle soit le résumé de mes journées …
      Tu m'as beaucoup touché avec ton commentaire.
      Merci .

  10. Je n’ai pas été très assidue de ton blog ces derniers temps mais j’ai adoré te découvrir et te lire.
    Merci pour tes articles, merci pour ces instants partagés, Merci pour tout.
    Je te souhaite tout pleins de bonheurs à toi et à ta petite famille. Profite bien d’eux, la famille c’est le plus important. Et Bonne continuation à vous. :).

  11. Que te dire…j’adore ton blog, ta sincérité, ta sensibilité. Quand on ouvre un blog, c’est pour s’exprimer, partager, et c’est aussi beaucoup pour se rassurer, pour avoir du soutien dans la période palpitante et troublante qu’est la maternité. Si derrière il y a des remarques à côté ou désobligeantes…ça doit faire de la peine. J’aimerais me lancer dans cette aventure bloguesque, j’y pense de plus en plus, mais ce que tu décris est le principal frein. S’ouvrir à l’autre, dire vraiment ses failles, ses joies, ce que l’on est, c’est très courageux, pas évident…et on souhaite la même ouverture en face. Tu as bien raison de prendre de la distance, d’utiliser cet espace à ta guise, selon tes besoins du moment. Sache qu’en tout cas tout ce que tu as écrit, a été très salvateur pour la maman angoissée que je suis!

  12. juste un petit mot pour te dire « bonne vie » soit heureuse, profite … et m*rde à ceux qui ne comprennent rien et jugent sans savoir, cachés derrière un écran
    te lire m’a fait du bien, vraiment, beaucoup …
    prends soin de toi
    bonne continuation !!

  13. En lisant tes mots, je comprends que tu veux prendre un peu plus de distance et ainsi profiter encore plus De ta famille
    Tu as bien raison et j’espère que tu nous donneras quelques nouvelles
    Moi, j’aime beaucoup te lire et voir tes jolies photos
    Bonne route
    Et ne te justifie pas aux mauvaises langues c’est tes choix

  14. Je t’ai découvert sur le tard (trop tard apparemment), je suivrai tes nouvelles de loin en loin, comme tu les donneras, Zut !!! pour être polie à toutes les donneuses de leçons. Je suis persuadée que la majorité d’entre nous ont subi des remarques de ce calibre pour peu que faire un choix de vie contraire à celui des autres prône notre liberté et notre courage, vis pour toi, vis pour eux et Zut!!! emmerde le monde !

  15. bonjour,
    Je vous lis depuis à peine quelques mois sans jamais commenter. Mais aujourd’hui Madame petits pois, je tiens sincèrement à vous remercier. Vos doutes et vos émotions de maman m’ont rassurés par rapport aux miens; grâce à vous je me suis sentie bien moins seule, beaucoup plus « normale ». Je sais qu’en cas de coup de blus maternel je reviendrais ici chercher du réconfort au travers de ce que vous avez pu écrire.
    Belle route à vous et à votre famille

  16. Bonjour, je vous lis depuis quelques mois. Ce que vous décrivez dans cet article, je ne peux que le comprendre pour l’avoir vécu également. Cette façon de catégoriser les mères allaitantes/biberonnantes, celles qui cododotent et celles qui OSENT dormir dans une autre chambre que bébé… j’en ai eu mon compte. De même que ce désir de vouloir entrer dans le moule de la mère parfaite maternante qui allaite/cododote/fait de la CNV, la DME, les couches lavables… et j’en passe m’a vraiment saoulé! Et ce que je retiens de cette histoire, c’est qu’à force de vouloir devenir bienveillantes à tout prix, certaines deviennent carrément intolérantes! Chaque mère est unique et, sauf cas extrême, est une merveilleuse maman pour ses enfants, fait ce qu’elle peut de son mieux, selon son vécu, ses valeurs et ses moyens.
    Bonne continuation et plein de bonheur en famille!!

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s