Une pensée pour elle, lettre à sa mère.


photosamère

Je ne sais pas si je dois vous dire « tu » ou « vous », mais quand je pense à toi et que je te parle en pensée, je te dis toujours « tu »

Disons « tu ».

Tu es absente mais tellement présente à la fois. Tu es un peu comme l’air, tu es partout mais personne ne te vois physiquement, tu es à la base de tout .

Ta bague à ma main, cette date sur son bras, le visage de mes fils…Tellement de choses me font penser à toi .

Chaque année, à la fête des mères, je pense à toi, je suis certaine que tu n’aurais pas été pour moi une belle-mère que j’aurai détesté, je n’aurai pas été pour toi une belle-fille que tu aurai détesté puisque nous aurions été les deux personnes qui aiment le plus ton fils, j’aime me dire que ça aurait crée des liens forts entre nous .

Je pense à toi souvent crois moi, c’est dingue, car pourtant, je ne t’ai jamais connu .

J’ai parcouru les albums que tu as fait pour tes fils des dizaines de fois, ta façon d’écrire laisse transparaître tout l’amour que tu avais pour eux, met en évidence la mère extraordinaire que tu as été . Moi aussi tu sais, j’écris des albums pour tes petits fils, je veux rien qu’ils ne loupent de leurs souvenirs.

C’est pour ça que bientôt, quand ça sera le moment, quand ils poseront des questions, nous leur parlerons de toi, je leur montrerai des photos de toi aussi, ils pourront voir que tu existes même si on ne peut plus te voir, ils verront à qui ressemble leur papa.

G. commence à demander qui est sur la photo sur l’étagère, il dit que c’est moi parfois, je prend ça comme un joli compliment qu’il trouve que je te ressemble .

J’aimerai que tu saches que je ne quitte jamais ta bague, je voudrai que tu saches aussi qu’à chaque évènement marquant dans notre vie, chaque fête de famille, je cuisine quelque chose dans ton moule, c’est un peu bête peut-être mais c’est ma façon à moi de te rendre hommage .

Je tiens à te dire que je prends soin de ton fils, il arrête pas de me dire que je le materne trop, mais j’y peux rien, je suis comme ça, j’essaye inconsciemment de combler un manque je crois.

Tu as laissé un adolescent, si tu pouvais voir quel homme il est devenu, c’est un mari exceptionnel, il est aimant, un peu fou mais tellement amoureux . C’est un père exceptionnel aussi, un peu fou mais tellement papa-gâteau.

Il faudrait que tu vois comme ses fils l’aiment, quand il rentre du travail, il ne peut pas enlever ses chaussures tranquille car tes petits fils lui sautent dessus en courant .

Il faudrait que tu vois comme on s’aime lui et moi, comme on sait la chance qu’on a .

Mais je suis bête, je sais que tu vois tout ça .

Tu dois avoir plein de doutes de là-haut, mais s’il y a une chose dont tu ne dois pas douter c’est de tout l’amour qui entoure ton fils .

Je pense souvent à tous les caps de notre vie que tu as manqué et j’imagine à quel point tout aurait pu être différent .
J’ai pensé à toi, le jour ou G. a fait de moi une mère, surtout qu’il a failli naître un 26 août. Il porte ton prénom comme second prénom d’ailleurs .

Je penserai très fort à toi lors de la cérémonie de baptême de R., je t’adresserai une prière .

Chaque année, à la fête des mères, ma mère n’est pas la seule à laquelle je pense.

Je voulais que tu le saches .

Bonne fête à toi, P.

Publicités

18 réflexions sur “Une pensée pour elle, lettre à sa mère.

  1. Super emouvant , j’avoue je pleure un peu ! Tu as beaucoup de talent pour l’ecriture, tu sais donner de l’emotion aux mots ! Bravo … et beaucoups de bonnes choses pour ta famille

  2. C’est magnifique. J’ai eu la chance de connaitre ma belle mère mais elle est morte 4 mois après la naissance de mon premier enfant. ça a quand même raisonné en moi.

  3. C’est très touchant…
    Ce texte laisse transparaître tout l’amour de votre famille, vos liens, votre force.
    La où elle est, elle doit etre drôlement fière.

  4. Très émouvant et très belle lettre, elle fait d’autant plus écho en moi que mon homme a perdu sa maman aussi il y a déjà bien longtemps et que comme toi je pense souvent à cette maman, mamie que je n’ai pas connue que et mes enfants ne connaissent pas non plus 🙂 belle fête des mère à toi jolie maman ❤

  5. cette lettre, j’aurais pu l’écrire..à ma maman. Que je n’ai pas connue, qui m’a laissé comme seul souvenir une bague et ce que je suis, à qui je pense tout le temps, qui n’est pas physiquement là mais qui est si proche de moi, pourtant, dans tous les temps de ma vie… Elle est décédée il y a 32 ans, j’avais deux ans et demi, et c’était une veille de fête des mères…Aujourd’hui, ma fête des mères est toujours belle avec mes trois loulous qui m’entourent d’un amour intense et merveilleux, mais il y a toujours cette petite peine, celle de ne pas pouvoir dire en vrai: « bonne fête maman »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s