Lettre à Mini #8 : De la culpabilité…


Dans ta petite boîte ..

Dans ta petite boîte ..

Lundi, tu auras un an.

Une année s’est écoulée, elle est passée à une vitesse effrénée, j’ai le sentiment de n’avoir rien vu passer .

Quand je repense à la première année de ton grand frère, je ne garde presque que des merveilleux souvenirs et j’ai énormément culpabilisé de ne pouvoir en dire autant pour ton histoire, à toi .

J’ai culpabilisé tant de fois de ne pas avoir rempli ces albums car je n’avais pas le cœur à ça, parce que j’étais fatiguée, parce que ton histoire ne colle pas à  leur structure toute faite .

J’ai culpabilisé de tout pendant une année .

Comme si, si tu avais eu ce foutu cordon deux fois autour du cou, j’y étais pour quelque chose.

Comme si, ta souffrance dans ta boîte transparente, j’y étais pour quelque chose.

Comme si, cette malformation, c’était ma faute en quelque sorte.

Comme si cette atroce séjour à l’hôpital pour ton opération, c’était moi  aussi .

Comme si, ton incapacité à dormir, c’était moi, encore .

En fait, je ne dirai pas que je ressentais profondément que j’étais responsable de tout cela . Je dirai plutôt que je vivais cela comme des échecs, ça engendrait chez moi une grande souffrance, une incapacité à vivre paisiblement . Je le sais, la vie en général n’est pas faite pour l’être mais c’était plus que ça tu vois . J’en avais parlé à mainte reprises sur le blog d’ailleurs.

Il est temps de tourner la page tu crois pas ? J’ai envie d’être persuadée que si tu pouvais me parler, tu me dirais d’arrêter de culpabiliser, une bonne fois pour toute.

Tu me dirais qu’avec tout les trucs qui nous sommes tombés dessus, j’aurai pas pu mieux m’en sortir.

Tu me dirais d’arrêter de ronger mes ongles et de te regarder et que de voir le beau petit garçon que tu es en train de devenir, et que ça devrait me suffire à sortir de mes délires .

Je crois que tu me dirais d’arrêter de m’écouter et de déprimer sur cette année  écoulée.

Tu me demanderais très justement ce que c’est au fond, une toute petite année dans une vie .

Tu me dirais tout ça et je t’écouterai, je te le promets mon-presque-petit-garçon.

Publicités

4 réflexions sur “Lettre à Mini #8 : De la culpabilité…

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s