Ce que je voudrai te dire … Un an après .


20130103-174938.jpg

Avant la naissance de ton frère je t’écrivais ces mots.

Aujourd’hui, un an après, je voudrai t’écrire à nouveau.
Je voudrai te dire que je t’admire pour la façon dont tu as géré les événements de cette année .
Tu m’as terriblement émue par ta maturité . Le séjour de ton frère en Néonat a été quelque chose de très douloureux pour toi, tout autant que le mien à la maternité . Mais même si 21 jours plus tard, nous rapportions les yeux embués d’émotion ce petit être qui t’avait quelque peu éloigné de moi, pas un instant tu n’as manifesté d’animosité envers lui .
Du jour ou il a été là, c’était devenu ton frère, celui qui était dans mon ventre, celui que tu as attendu longtemps toi aussi, trop longtemps .

Tu m’as impressionné par la tendresse immense avec laquelle tu entoures ton frère, tu me combles par ta volonté de câlin à quatre-en-se-serrant-très-fort.
Il n’y a jamais eu l’ombre d’une exclusion naissante concernant ton frère . Tu nous fais sentir que, certes nous sommes quatre mais nous sommes un. Une famille.

Je t’avais promis que nous serions plus heureux qu’avant, quand il serait là, ton petit frère . Que l’amour n’allait pas se diviser mais se multiplier . Le temps m’ a montré que malgré les épreuves que nous avons traversé, tu n’as pas douté de moi et de mon amour pour toi, de ma force . Tu as gardé confiance, malgré mes maladresses, ma fatigue grandissante, mes absences .

Tu m’as bouleversée lorsque le 17 novembre, malgré toutes les précautions que nous avions prises, en voyant ton frère sur son lit d’hôpital, tu as fondu en larmes en me disant : « Mais l’a bobo Kakael » . Cet instant précis, je suis incapable d’y repenser sans pleurer . Tu comprends tout, tu es si grand dans ta petite tête .

Tu me transportes en me disant que tu m’aimes car je sais par tes élans d’amour que tu transpires cette signification .

Aujourd’hui, tu as 28 mois, tu mouilles mes yeux encore davantage …

Quand tu te rends compte que tes pieds et tes mains sont tout-pruneau à la sortie du bain .
Quand tu me retiens le soir dans ton lit après ma lecture en me caressant les cheveux .
Quand tu t’émerveilles de tout un tas de trucs et que tu lâches des « Wahou ».
Quand tu cherches les clefs de voiture pour partir voir Buzz l’Eclair .
Quand tu papouilles ton frère pendant la tétée .
Quand tu m’expliques que c’est Souricette qui ne veut pas dormir .
Quand tu chuchotes .
Quand tu me questionnes et que tu veux t’assurer que oui, toi aussi tu es toujours mon bébé .
Quand tu me demandes que je te porte comme-un-bébé dans ta serviette à la sortie du bain .
Quand tu joues de la trompette dans le mauvais sens.
Quand tu danses à la moindre musique que tu entends .
Quand tu as hâte que Papa rentre.
Quand tu me dis que je suis « tout-doux « .

Lorsque j’avais écris ce billet il y a un an, la seule certitude que j’avais c’était que l’amour triompherait sur le reste . Je ne me suis pas trompée .

Certes les jours se suivent, ne se ressemblent pas, ils ne sont pas tous rose bonbon . Oui, parfois encore je me sens dépassée, ton frère grandissant, je cours de plus en plus partout ayant quelque fois le sentiment de m’y prendre mal . Mais, si j’en suis là, à douter de moi, je n’ai qu’à te regarder pour retrouver confiance en moi .

Je ne sais pas si je suis une bonne mère mais je sais que toi tu es déjà quelqu’un de bien du haut de tes 95 cm.

Je t’aime infiniment.

Maman.

Publicités

11 réflexions sur “Ce que je voudrai te dire … Un an après .

  1. Tu m’as beaucoup émue. Ils sont forts, nos bébés. On a aussi le projet d’un second et souvent, je regarde mon P’tit Gars en l’imaginant dans cette vie nouvelle. Tes mots sont très beaux et très justes…

  2. ah bah voilà, tu m’as rendue toute chabadou !!!
    mon fils me manque, et quand je te lis, je le retrouve un peu…
    à sa manière de me dire « tu es une gentille maman, tu es belle » ! avec ses mains sur chacune de mes joues ! je fond !
    ses câlins du soir et du matin me manquent… son nez dans mon cou me manque…

    merci beaucoup pour ton article, il m’a fait du bien !
    grosses bises et au plaisir !

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s