Un petit enfer à ma mesure


Uniquement la moitié des tubes nécessaires

Qui dit opération dit bilan pré-opératoire.

Une appréhension très grande, une nuit à y penser … ou plus .

Ce matin, une ancienne puéricultrice de la néonat qui est devenu infirmière à son compte est venu effectuer les prélèvements de sangs à la maison . J’aime ce genre de rencontre chargée de souvenirs, bon ou mauvais car ils amènent à penser à notre avant .

L’Acrobate est un bébé très difficile à piquer, ses veines sont le plus souvent introuvables et la plupart du temps, le sang cesse de couler alors que le prélèvement n’est pas terminé ce qui implique une nouvelle piqûre . La dernière fois, pour la pose de la perfusion avant le scintigraphie, il aura fallu deux heures.

Est-ce que quelqu’un peut s’imaginer ce que ça représente deux heures ?

Deux heures durant lesquelles, les piqûres se sont multipliées, Emla ou non, une fois l’aiguille à l’intérieur il fallait chercher la veine, je sais pour l’avoir vécu en fin de grossesse que cela est vraiment très douloureux, les secondes te paraissent des heures, tu paniques car tu te demandes quand ça va s’arrêter, quand enfin, le sang va commencer à couler.

Ce matin, j’avais donc la peur au ventre, la peur que ça s’éternise, que ça ne fonctionne pas . Peur .

Elle est arrivée. Nous avons préparé l’Acrobate, il a reçu une demi-pipette d’eau sucré, je sais, pour l’avoir vécu en néonat que cela fonctionne très bien pour canaliser la douleur des piqûres chez les petits. Il en a reçu plusieurs fois avec sa choupette, il souriait, il aimait beaucoup.

Après une tentative dans le bras, une sur la main et  une sur la tête, qui se soldèrent par un échec, il fallu le piquer sur le poignet intérieur. C’est l’endroit le plus douloureux selon les infirmières, mais c’est ce seul endroit qui nous donna un peu de sang .

J’avais l’Acrobate dans mes bras, las . Je lui offrait une tétée juste avant qu’elle ne pique pour le réconforter un peu .

Elle piqua, il hurla, si fort, que mes larmes coulaient sur son front, plus rien, si eau sucré, ni sein, ni quoi que ce soit ne pouvait le calmer.

Elle a été très précautionneuse, elle rempli les petits tubes avec le moins de sang possible, juste assez pour faire les analyses.

Ce moment, que j’ai déjà vécu plusieurs fois est un enfer à sa mesure . J’ai cette chaleur qui m’envahie, elle vient de mes bras , cette vague bouillante  se déplace partout jusqu’à mes jambes pour remonter dans ma poitrine laissant une envie de vomir intense. Elle fuse ensuite dans ma tête et fais couler mes larmes sur le front de mon tout-petit.

Oui, ça pourrait être pire, oui  l’Acrobate n’a pas de maladie grave mais je le sais aujourd’hui, il n’y a pas d’échelle de la souffrance et des émotions éprouvées lorsqu’un enfant souffre .

Il s’est endormi en tétant alors que le sang coulait encore, apaisé .

Je remercie cette femme d’avoir pris des précautions, d’avoir été à l’écoute, de m’avoir comprise et de n’avoir pas mis deux heures .

 

Publicités

6 réflexions sur “Un petit enfer à ma mesure

  1. Je comprends, c’est juste horrible!! je me souviens que l’année dernière, quand Mathis avait donc21 mois, on l’a emmené faire une prise de sang (en plus quand j’y reprense, il a subit ça pour rien bref). Et ça a été un moment HORRIBLE!!! Les nanas déjà, n’avaient aucune douceur, et on l’a tenu à 4. Oh, rien que d’y repenser ça m’fou la gerbe!
    Courage, plein de courage à vous! ❤

  2. Je ne peux pas vraiment comprendre cette douleur, parce que j’ai la chance de ne pas l’avoir vécue…
    Ca doit être terrible. Alors oui, on pourra dire ‘oui y a pire tout ça’ mais ça n’empêche que la souffrance de ton petit, quelqu’elle soit te fait mal. Tu es courageuse je trouve, parce que tu a laissé faire l’infirmière…! Je ne sais pas si j’aurais pu =/ (enfin, j’ai réussi pour un vaccins, mais c’est bien plus court, juste le temps de se mettre crier, ça ne dure pas, heureusement)

    Bon courage à toute ta petite famille pour l’opération de l’acrobate !

  3. je ne peux qu’imaginer comme ça a pu être dur à vivre pour toi et pour lui. C’est un de mes pires cauchemar pour Emma, de devoir lui faire faire une prise de sang. Bon courage pour la suite!!!

  4. Je viens de lire ton billet et j’ai le ventre noué… Que ces moments sont difficiles…Heureusement que vous êtes tombés sur une personne qui a su faire les choses avec le plus de « douceur » possible
    Courage pour la suite !

  5. et puis après on parle de « héros » des temps modernes et on va chercher dans des histoires extravagantes et lointaines, des trucs de grands aventuriers….ben moi, je dis que c´est ici et c´est maintenant et c´est le courage d´une maman et d´un petit …émue aux larmes. merci.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s