A sa place .


Depuis quelques jours, une expérience humaine des plus formatrice se déroule juste sous mon toit.

En effet, voilà que j’ai repris le travail à temps plein, laissant le Chef, utilisant son congé de paternité, à la maison avec nos deux bébés.

Je dois être honnête, je n’avais pas envie de reprendre le travail, même si les journées me paraissaient parfois longues à parler bébé  Je ne me sentais pas prête, le temps était passé trop vite depuis la naissance de Mini, puis, très clairement j’avais du mal à m’imaginer ne pas m’occuper de lui à chaque instant, la fusion était encore trop présente.

Bien sûr, j’étais rassurée que ce soit le Chef qui endosse le rôle de la garde, je me demande encore aujourd’hui comment j’aurai fait si ce fameux lundi si j’avais du laisser mes P’tits Pois à la crèche, tous les deux, d’un coup …

Ainsi, nous avons inversé les rôles .

Moi, qui partais au travail à 7h15 du matin, de retour vers 17h si je n’avais pas de réunion et le Chef qui assumait désormais le rôle de papa au foyer.

Grâce à cette permutation, notre couple a muri et j’ai le sentiment de le comprendre vraiment.  Quoi  de plus primordial pour comprendre l’être aimé que de prendre sa place  ?

Cette situation a enrichi considérablement nos conversations, elle a ouvert un dialogue prolifique, un échange fascinant dans lequel, enfin, nous nous comprenions le plus simplement du monde .

J’ai été, je l’avoue tellement soulagée d’entendre de la bouche du Chef que les journées étaient parfois rudes, qu’il souffrait de ne pas comprendre les besoins de Mini et ainsi, de ne pas savoir comment le satisfaire .

Il a apprécié que je lui confie avoir besoin de me poser un peu, ne serait-ce que quelques minutes lorsque je rentre du travail, en effet enchaîner les doubles journées m’est apparu très difficile .

A travers nos échanges, nous nous sommes rendu compte d’une chose toute simple . Cette vérité qui est la nôtre n’engage que nous, mais pour nous cette expérience confirme la place de l’homme et de la femme auprès des enfants .

Il est évident que je pars tranquille quand je sais les garçons sont avec leur papa mais , je dois dire aussi que la situation telle qu’elle est à ce jour, à savoir, le Chef à la maison, et moi au travail à temps plein,  ne me conviendrait absolument pas et à lui non plus .

Nous nous sommes demandé la raison d’un tel sentiment .

Oui, ça peut paraître cliché et macho de penser que la place de la femme est davantage auprès de ses enfants qu’au travail mais c’est la réalité de notre ressentiment mutuel.

Pourquoi  ?  Nous sommes des mammifères et le rôle de la mère est de rester auprès des petits ?

Je me suis senti tout à coup animale, dédicace à Working Mama, le blog…

En fait, on s’en fiche au fond de comprendre pourquoi on ressent telle ou telle chose, l’important étant que l’on soit sur la même longueur d’onde  .

Comme chaque nouvelle expérience vécu, je sais que je vais sortir   grandi,  oui, ne croyez pas que l’on ne grandit plus à 27 ans …

Je sais désormais que le Chef me comprend et je suis sûre que j’aurai moins de crainte à lui confier mes difficultés, pour quelqu’un qui a si peu confiance en soi, ça change une vie.

Voilà comment par un heureux hasard, la vie nous a permis une remise en question qui permet d’aller au fond des choses et de déterminer aisément la place que l’on souhaite pour chaque chose.

Merci la vie

Publicités

6 réflexions sur “A sa place .

  1. mon mari est tombé malade il y a quelques année ( nous n’avions que deux enfants…) du coup le temps de son arret j’ai été travailler…les roles etaient alors inversés…on a eu le même sentiments que vous …on a tenue 8 mois puis Ste*** allait mieux du coup j’ai repris  » ma place » et lui est retourné travailler…aujourd hui qu on a cinq enfant j’ai parfois l’envie de retrouver un travail car moi aussi j aimerais voir du monde…mais je sais qu au bout de quelques semaines je me sentirais frustré de pas etre avec les enfants… Je trouve enrichissant cette expérience…
    je vous souhaite du courage!
    a bientot

  2. c’est une bonne chose d’inverser les rôles de temps en temps, ça permet à chacun de comprendre les ressentis de l’autre. Chez nous, c’est très rare de le faire, et j’en rêve un peu pour que l’Homme se rende compte de certaines choses. Malheureusement, les rares fois où il passe la journée avec notre fille, elle est super cool, étrangement.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s