Confession maternelle.


Dans 10 jours, nous saurons.

Nous saurons un peu plus de choses sur notre bébé, notre petite Gambas. Cette échographie est un peu stressante car elle est plus longue que les autres, on y fait des mesures, des vérifications par ici et là. Accessoirement, et c’est au final le moins important, on apprendra le sexe .

Pour le P’tit Pois, j’avais le sentiment d’attendre un garçon depuis le début, enfin, environ depuis la 13 ème semaine. Ce ressenti était très fort, à tel point que je disais tout le temps « il » en parlant de notre bébé et lorsque les gens me demandaient, je ne disais pas que je pensais à un petit garçon, c’était un petit garçon voilà tout.

Arrive le jour tant attendu, le 7 mai 2010, à la fin de l’échographie, cet échographiste blasé nous sort un « Au fait, c’est un garçon ».

Ce qui s’est passé dans ma tête à ce moment là,c’est un truc indescriptible, pour moi, cela n’était qu’une confirmation ,  mais j’ai ressenti un bonheur incroyable, pendant quelques jours, j’avais complètement perdu pied et je ne pensais qu’à LUI.

Arrive un an et demi après cette seconde grossesse bénie . Le temps file encore plus vite que pour le P’tit Pois, voilà que dans dix jours on y est, déjà ! On est super prêts du but mais j’en peux plus d’attendre :).

Si cette grossesse est différente de la première  ? Je dirai non. D’un point de vue corporel, j’ai eu le même début de grossesse, merdique moralement, aucune nausée, des envies de chocolat chaud, de fruits exotiques, et là, je me sens bien .

Ce qui est différent, c’est la manière dont je me perçois enceinte . Je me sens mieux dans mon corps, ultra féminine et je dois dire qu’à ce stade, même si cela était loin d’être la fin je ne me sentais pas si bien pour le P’tit Pois. Loin de là. Etrange..

Dans les moments ou je suis seule avec ma Gambas, je pose les mains sur mon ventre, c’est comme si j’entrais en contact avec lui/elle. J’essaye de ressentir, de deviner son plus grand secret .  Je ressens que c’est un garçon. Dans dix jours, je saurai, enfin.

Je ressens un garçon aussi car j’ai du mal à  me projeter avec une fille. Cela me laisse perplexe, depuis le jour ou l’on projeta de faire des enfants, je me suis imaginée mère de garçonS.  Je n’arrive pas du tout à expliquer ce phénomène . Est-ce parce que j’ai grandit dans un univers féminin, je ne sais pas …

Les gens passent leur temps à nous dire qu’une petite fille serait vraiment mieux, comme ça on aurait les deux sexes. Je m’empresse de répondre que « Non, moi deux petits gars, ça m’irait très bien ».

Oui, ça m’irait très très bien .

Ai-je l’impression d’attendre un garçon, car cela est mon souhait ?

Ai-je du mal à me projeter avec une petite fille car je ne suis mère que d’un garçon ?

Je n’ai pas de réponse. Je suis  d’autre part persuadée que ce 22 octobre, si j’apprends que je porte une princesse dans mon ventre, tous mes doutes s’envoleront pour laisser place à une excitation ambiante .

En ce moment, tout devient signe. Dans  le billet de Maman sur Terre hier soir, elle parle de l’inclinaison du bourgeon. Moi, j’avais jamais entendu parler de ça. Pourtant, voilà que je sort mon écho de la 13 ème semaine, je la pose contre la fenêtre, contre le PC, pour voir mieux et je me lance dans des spéculations douteuses . Je vais même jusqu’à ressortir celles du P’tit Pois pour comparer … Non, mais je vous jure .

Puis, j’arrête tout, je suis gagnée par la nostalgie, et je me rend compte que l’attente, c’est long mais qu’est ce que c’est bon .

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

17 réflexions sur “Confession maternelle.

  1. Moi c’était pile le contraire, je me suis toujours vue avec des filles. Ca tombe bien : j’en ai deux. Et à ceux qui me souhaitaient un garçon en troisième je répondais « ohhh ben moi trois filles ça me va très bien vous savez ! ».
    Finalement c’est un garçon et… c’est un vrai cadeau ! Une autre maternité, un autre enfant, un autre regard, d’autres découvertes. C’est juste parfait !

  2. Je confirme pour le truc du bourgeon, j’avais vu la vidéo d’explication juste avant mon rdv du début du 4° mois, genre 3 semaine avant l’écho, et juste avant que ma gygy me demande si je voulais savoir j’avais déjà vu que c’était un pti bonhomme !

  3. Quand je lis ton billet, j’ai l’impression de lire le billet que j’aurai pu écrire avant de connaître le sexe de Chupa (si j’avais eu un blog à l’époque 😉 )
    Par contre, je n’avais pas les mêmes envies ni les mêmes symptômes, mais mes 3 grossesses ont été différentes.
    Par contre, je me voyais aussi comme une maman de garçons depuis le début.

  4. Etude du bourgeon pour moi aussi, à 12 semaine le petit bourgeon était bien parallèle voir tombant, verdict du gynéco : une fille à 80% !
    Et un mois plus trois une belle écho du service trois pièce de mon petit garçon 🙂
    Il fait parti des 20% ^^

  5. Moi j’ai une fille et c’est le plus grand des bonheur mais j’ai envie de te dire que le plus important de tout finalement c’est que le bébé (fille ou garçon ) soit en bonne santé , le reste c’est derisoire !
    Bisous, bisous, et profite à fonds de c’est 10 derniers jours !
    Bisous,bisous

  6. Ah mystère mystère… Et puis après tout quelle importance hein 😉
    Pour ma grossesse, j’étais persuadée que c’était un petit gars. Ben ouais, je ne me voyais pas maman d’une petite fille. Et ben c’était une fille. Pourtant j’en étais persuadée ! Et pourtant, c’est juste ce qui pouvait m’arriver de mieux dans ma vie : me réconcilier avec une relation mère-fille. Les enfants ne viennent jamais par hasard, ce sont des signes de la vie 😉

  7. Moi, mon rêve : une petite fille en BB#1 et un petit garçon en BB#2…
    Je ne me l’imagine pas autrement pour le moment !!
    J’aimerais quand je serai enceinte me dire Oh oui 🙂 c’est ma p’tite puce, mon p’tit bonhomme…. on verra bien !!
    Vivement le 22, je suis pas makrelle du tout ^^
    BiZ

  8. J’avais envie faire un billet là dessus aussi, pour mon premier baby qui arrive à 16 semaines de grossesse presque…ce sera mon prochain tiens, dans la journée sûrement.
    10 jours…t’en as de la chance. Nous on doit encore attendre 5 semaines…c’est long 🙂
    On avait décidé de ne pas savoir le sexe avant la naissance. Mais je sais pas, je me sens ployer…je ne sais pas si je vais tenir la distance.

    Et moi aussi je ne me vois maman que de garçons, mais c’est dû à mon environnement familial, très certainement. Convaincue d’un petit mec depuis le départ…et si ça se trouve je me plante complètement.

    Bonne journée 🙂

      • En fait, je croyais que je likais déjà sur FB…et c’est en te cherchant dans la liste que je me suis rendue compte que non^^.

        Et sinon me suis trompée, c’est pas 5 semaines, c’est 4, ouf! Toujours ça de moins à attendre^^.

  9. c’est trop drôle j’ai ressenti la même chose pour mon fils et comme toi quand on me dit « ça serai bien une fille pour le prochain  » moi j’aimerai avoir que des petits mecs et je viens aussi d’une famille de fille!

  10. Moi non plus je n’avais jamais entendu parler du bourgeon. A la première échographie, quand le monsieur nous a dit qu’il n’avait pas vu le sexe, je me suis dit ben oui c’est normal, on peut pas encore savoir. Il faudrait que je la ressorte un jour, pour voir !
    (Et comme j’ai grave du retard de lecture, je ne sais plus si je t’ai déjà félicitée :P)

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s