« L’amour maternel est le seul bonheur qui dépasse tout ce que l’on espérait »


Cette citation de Sophie Gay me parle infiniment.

Pas plus tard qu’hier je parlais à une future maman qui doit accoucher dans quelques jours, elle était inquiète pour de multiples raisons.

Je la rassurait comme je le pouvais, j’essayais de lui expliquer à quel point elle est à des milliards de kilomètres de réaliser la vague de bonheur qui l’attend, là, dans quelques jours.

J’essayais…Car je ne trouvais même pas les mots pour exprimer ce que j’ai pu ressentir ce 25 août 2010, je ne trouvais pas les mots non plus pour exprimer ce que mon bébé m’apporte au quotidien.

Ce bonheur,  il dépasse tout ce qu’on a pu s’imaginer, on ne peut que difficilement en parler tellement mettre des mots sur ce chamboulement est difficile. On ne peut « que » le vivre.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

10 réflexions sur “« L’amour maternel est le seul bonheur qui dépasse tout ce que l’on espérait »

  1. c’est clair qu’on se prend une vraie claque (dans le bon sens !) quand on voit bébé pour la première fois 🙂

    on ne réalise qu’à ce moment là a quel point cet amour qu’on éprouve est infini et extrêmement fort…

  2. C’est dur de mettre les mots sur un amour aussi fort, on comprend plein de choses au quotidien et ça devient tellement évident que c’est dur à formuler..
    très beau billet et une citation que je note sur mon carnet 😉

  3. Je te comprends car je l’ai lu dans les yeux de toutes les « filles-femmes » de ma famille ou de mes amies quand elles ont eu le premier… surtout ^^

  4. Très jolie citation, et très vraie !
    Jamais je n’aurais imaginé que j’allais ressentir autant de choses en devenant maman…
    Je crois que la maternité, ça ne s’explique pas, ça se vit tout simplement !
    Plein de bonheur à ton amie !

  5. Je pense qu’étrangement, ma plus grosse claque, je le vis avec mon 3ème bébé, à moins que j’ai oublié comment c’était il y a 7 ans et il y a 5 an 1/2…
    Mais là, quoiqu’on en dise, rien ne me stresse, je suis sereine parce que c’est mon 3ème alors plus aucune barrière ne m’empêche de l’aimer à fond !

  6. Pour moi, ce n’est pas simple d’aimer. Cela me fait parfois peur d’aimer autant ma fille et parfois de ne pas l’aimer assez à mon goût. Du mal à ressentir pleinement cet amour… Mais je travaille dessus 🙂
    Ce que dit Miss Brownie me rassure 🙂

  7. Idem pour moi ! Parfois rien qu’en la regardant je pleure de bonheur et d’autres fois je suis tellement dans le stress de « mal faire » que je ne peux me connecter à mes sentiments !
    A cet instant, elle vient de prendre un crayon de couleur qu’elle avait caché dans le coffre de son pouss-pouss (et que j’avais cherché partout) et elle tente de dessiner sur son aquadoodle avec et sur le sol également… Eh bien là, j’ai envie de la serrer très très fort (nooonn pas pour l’étouffer !!!) et de l’embrasser sans m’arrêter… J’ai envie qu’elle reste comme ça pour toujours, que le temps s’arrête.
    Par contre, après l’accouchement, j’ai ressenti une vague d’Amour et de bonheur mais qui n’a été qu’éphémère les premiers temps… Trop épuisée, trop peur, trop de pression et un grand besoin de la découvrir. Plus j’apprends à la connaître, plus je l’Aime…

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s